Le Critérium de l'Atlantique pour Calife de Paulhac, un métronome à 12.5% venu de la Creuse

26/07/2021
Remporté l'an dernier par la reine Genmoss, sur ce même hippodrome de La Teste-de-Buch, le Critérium de l'Atlantique n'a, cette année encore, pas échappé à son grandissime favori, à savoir Calife de Paulhac, un fils de Don Tirso entraîné par la tonitruante Christelle Courtade qui a ainsi réussi à obtenir une cinquième victoire en 2021, et ce pour autant de sorties, à la plus grande joie de ses éleveurs creusois, les époux Lacherade.  

Calife de Paulhac et Mickaël Forest, grands vainqueurs de l'édition 2021 du Critérium de l'Atlantique, à La Teste-de-Buch (© Robert Polin)

 

10 courses, 8 victoires, 2 secondes places. Tel est l'impressionnant palmarès affiché par Calife de Paulhac depuis ce lundi 27 juillet 2021. Un Anglo-Arabe à 12.5% au caractère, certes, très affirmé mais au rutilant moteur sous le capot, et qui a de nouveau apporté beaucoup de joie à tout son entourage hier au soir, sur l'hippodrome du Bequet, à La Teste-de-Buch. En effet, ce représentant et protégé de Christelle Courtade - qu'elle non plus rien n'arrête en ce moment - est parvenu à y faire sien le Critérium de l'Atlantique (Classic II), sous la selle de Mickaël Forest avec qui il s'entend à merveille. Pour preuve : les cinq sorties qu'ils ont effectuées ensemble, toutes en 2021, se sont chacune soldées par une victoire ! Si cela n'est pas la définition même de l'osmose dans un couple, qu'est-ce donc ?

 

Mickaël Forest et Christelle Courtade, récompensés par François Maillot, Vice-Président de la Fédération AngloCourse, suite à la victoire de Calife de Paulhac dans le Critérium de l'Atlantique (© Facebook Hippodrome de La Teste)

 

Fidèle à sa tactique habituelle, Calife de Paulhac s'est rapidement retrouvé dans le groupe de tête, et a galopé la majeure partie du parcours en deuxième position, dans le dos de l'animatrice Lou Malpic (American Post), qui a mis du rythme à l'épreuve. Venu facilement la déborder au sortir du tournant final, le partenaire de Mickaël Forest a ensuite très bien répondu aux sollicitations de ce dernier pour ne jamais se laisser approcher par leurs rivaux, contenant jusqu'au bout les bons retours d'Heure d'Hiver (Olzarte de Collongues) et Goudurisk Lauteix (Amadeus Wolf), qui viennent compléter le podium de cette épreuve après avoir longuement patienté à l'arrière du peloton.

 

Calife de Paulhac et Mickaël Forest, devançant Heure d'Hiver et Adeline Merou ainsi que Goudurisk Lauteix et Jean-Bernard Eyquem à l'issue du Critérium de l'Atlantique de La Teste (© Robert Polin)

 

Comptant parmi les (trop) rares produits du regretté Don Tirso, vainqueur entre autres du Prix du Ministère de l'Agriculture en 2015, Calife de Paulhac a été élevé par Éric Lacherade et son épouse, dans la Creuse, sur la commune de Fursac très précisément. Premier produit de l'inédite Lili de Bersac, dont la mère, Princesse de Bersac, n'avait elle non plus jamais disputé la moindre course, ce très chic mâle - encore entier d'ailleurs - peut se targuer d'être du même sang que plusieurs excellents Anglo-Arabes de courses élevés par la famille Margnoux, parmi lesquels Rose de Bersac (Coupe des Anglo-Arabes à 50%), Fleuron de Bersac (Grand Critérium à 50%), Laline de Bersac (Grand Prix de Biguglia et Grand Prix des Juments Anglo-Arabes) et autre Diane de Bersac (Grand Prix de Biguglia en plat et Prix Laroche en osbtacle). À noter que sa soeur, Ilona de Paulhac, également entraînée par Christelle Courtade, était ressortie victorieuse à Toulouse du Prix Charles de Chaisemartin en débutant, une demi-heure avant qu'il ne fasse sien l'important Prix de la Fédération.

 

Don Tirso, le père de Calife de Paulhac, dans ses oeuvres dans le "Ministère" à 12.5% de Tarbes, en 2015

 

Vainqueur également du Critérium des Jeunes, de la Poule d'Essai, des Prix du Ministère de l'Agriculture, Pierre de Castelbajac, de la Fédération ainsi que de l'Omnium de La Teste chez les Anglo-Arabes à 12.5% en plus de ce Critérium de l'Atlantique, Calife de Paulhac préserve ainsi son invincibilité en 2021 (cinq succès pour cinq sorties, ndlr) et continue d'affirmer un peu plus son statut de leader de cette catégorie d'Anglo-Arabes, en attendant les gros morceaux à venir de ce second semestre. On a hâte d'y être !



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article