Calife de Paulhac, l’Anglo qui voulait être calife à la place du calife

07/06/2020
Déjà impressionnant pour ses premiers pas en compétition, Calife de Paulhac a réalisé une nouvelle démonstration en remportant le Critérium des Jeunes à 12.5% à Toulouse. Il suiccède à de grands champions AA tels Genmoss, Paban de France ou encore Don Tirso, le père de Calife de Paulhac, tous sacrés meilleurs Anglo-Arabe de 3 ans de leur génération. 
 
Calife de Paulhac et Adeline Mérou s'envolent dans ce Critérium des Jeunes 12.5% édition 2020
(Crédit photo: Robert Polin)
 
 
Alors que la hiérarchie chez les 3 ans Anglo-Arabes n’est pas encore fermement établie cette année, nul doute que Calife de Paulhac fait partie des prétendants à la couronne. En effet, après des débuts plus que réussis sur l’hippodrome de Pompadour deux semaines plus tôt, dans une épreuve où il dominait facilement plusieurs concurrents qu’il retrouvait ce samedi - Hegoak du Pillet, Otakelande et Alaya de Roc Marie - le fils de Don Tirso a une nouvelle fois été très impressionnant en remportant comme à la parade l’important Critérium des Jeunes à 12.5% sur l’hippodrome de La Cépière, à Toulouse. Bien parti et toujours vu aux avant-postes, le partenaire d’Adeline Mérou a fait un très bel effort dans le tournant final pour rejoindre l’animatrice Fira (Diamond Green) avant d’accélérer sèchement à mi-ligne droite et de rallier le poteau de presque huit longueurs devant sa rivale. Encore plus en retrait, Queen Margaux (Carghese des Landes) a effectué une très belle ligne droite pour s’emparer du second accessit après avoir été un temps contrariée dans le tournant final.
 
 
 
Calife de Paulhac sont allés chercher la victoire sous la pluie toulousaine
 
 
Très en forme depuis le début de l’année chez les Anglo-Arabes, notamment grâce aux succès de Galaxias Up en début d’année puis de Gold de la Brunie dans le Grand Prix d’Aquitaine, Christelle Courtade inscrit donc son nom pour la première fois dans la colonne des entraîneurs gagnants de cette épreuve, tout comme Adeline Mérou, qui signe là son troisième succès depuis la reprise des courses, tous obtenus en selle sur des chevaux Anglo-Arabes qui plus est !
 
 
 
Christelle Courtade, metteuse au point très en forme avec les Anglo-Arabes cette année
 
 
Mais il s’agit également du premier succès d’envergure pour Éric Lacherade, l’éleveur de Calife de Paulhac, installé au lieu-dit Paulhac, à Saint-Étienne de Fursac dans la Creuse, puisque son poulain est tout simplement son 1e partant Il s’agit du premier produit de Lili de Bersac, elle-même issue de la même lignée maternelle que Rose de Bersac, gagnante en plat de la Coupe des Anglos à 50% de Pompadour notamment ainsi que du Prix Charles de Ginestet en cross à Dax. Cette Rose de Bersac n’est ni plus ni moins la propre sœur de Fleuron de Bersac, lauréat du Grand Critérium des 50% de Mont-de-Marsan en 1995 sous la selle d’un certain Didier Guillemin, aujourd’hui entraîneur à succès. À noter que Calife de Paulhac était le premier partant d’Éric Lacherade, et restera donc comme son premier gagnant avant de devenir ensuite lauréat d’une course classique dès sa deuxième sortie. On peut difficilement faire mieux comme entrée en matière !
 
 
 
Don Tirso, le père de Calife de Paulhac, lors de son succès dans le "Ministère" à Tarbes en 2015
 
 

Le Critérium des Jeunes à 12.5% a également été remporté en son temps par Don Tirso, le père de Calife de Paulhac, au terme d’un magnifique mano a mano avec Coffeetime Pontadour. Cet excellent cheval de courses défendant la casaque rouge toque verte de feu la Marquise Soledad de Moratalla a remporté cinq de ses sept combats, triomphant notamment dans le Grand Critérium, la Poule d’Essai et dans le Prix du Ministère de l’Agriculture des 12.5% en plus de son succès dans le Critérium des Jeunes en 2015 qui lui valurent le titre de meilleur 3 ans cette année-là. Entré sain et net pour officier en tant qu’étalon au Haras de l’Abbaye de Jean-Charles Escalé en 2016, Don Tirso est malheureusement décédé au cours de la même année, lors d’une saillie, laissant derrière lui une vingtaine de produits seulement dont six d’entre eux sont actuellement à l’entraînement. Outre Calife de Paulhac, lauréat à deux reprises, Don Tirso peut se targuer d’avoir un autre gagnant issu de sa première production en l’espèce de Crouzille, la petite sœur de l’excellent Croucracq, magnifique lauréate en débutant du Prix Florineige le 17 mai dernier à La Teste et autre possible révélation chez les trois ans Anglo-Arabes cette année. 

 

Crouzille, une autre trois ans de qualité issue de Don Tirso

(Crédit photo: Robert Polin)



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article