Gianicolo, pour le patriarche Balko et le jeune Sacha Bouché

24/01/2020
Ancien grand espoir de l'Anglo-Arabie, Gianicolo a signé son grand retour à Pau aujourd'hui. Il a offert une première victoire cette année au tandem Larrigade/Sagara et aussi un grand moment à son jockey, le jeune Sacha Bouché. Beaucoup plus connu, le patriarche Balko continue de surfer sur son impressionnante série de succès.
 
Gianicolo, survolant les gros morceaux de Pau
 
 
Partout où il passe, Gianicolo ne laisse personne indifférent. Que ce soit en piste ou sur le ring des ventes, le bel Anglo-Arabe de 7 ans élevé par la famille Audoy en Gironde ne cesse de se démarquer et met encore plus à l’honneur l’Anglo-Arabie, véritable vivier de champions aussi bien en plat qu’en obstacle.
 
 
 
N’ayant pas participé au Grand Show des Anglo-Arabes, Gianicolo a été acquis jeune par l’association Écurie Sagara-François Nicolle pour débuter sa carrière à 3 ans sur les haies dacquoises en 2016. Vainqueur par plus de 18 longueurs d’Astridlande (une fille de Saint des Saints, troisième et future gagnante de la Coupe des Anglo-Arabes à Pau), Gianicolo ira jusquà la Butte Mortemart en novembre de la même année pour y affronter les « purs » dans le Prix Elseneur, dont il sortira vainqueur au dépend d’un cheval faisant désormais grand bruit chez nos amis irlandais : Burrows Saint, gagnant du Grand National irlandais 2019 pour le fameux trio Ricci-Mullins-Walsh.
 
 
Gianicolo à Auteuil, alors entraîné par François Nicolle et monté par Gaëtan Masure
 
 
Passé à la vente mixte Arqana en février 2017 pour cause de dissolution d’association, Gianicolo fait afficher un prix de vente de 150.000€ en faveur de l’Écurie Sagara, un prix détonnant, mettant bien en avant la reconnaissance et l’attrait pour la race Anglo-Arabe depuis l’ouverture aux 12,5%, au début des années 2010. Placé ensuite à l’entraînement chez Jean-Paul Gallorini, le fils de Balko finira sixième et bon dernier pour sa seule tentative dans un Gr.3 face aux « purs », dans le Prix Hopper à Compiègne, avant de subir une interruption de carrière de plus de deux ans à cause de problèmes de santé. Revenu cet automne entre les mains de Lionel Larrigade, Gianicolo chute par deux fois avant de reprendre du moral sur le tracé palois en terminant à la deuxième place du Grand Steeple-Chase des Anglo-Arabes le 31 décembre dernier, derrière l’intouchable San Petrone Corso, élément de qualité d’Antoine Bardini et entraîné par l’un des maîtres de Royan, François Nicolle.
 
 

Gianicolo, à son passage lors de la vente mixte d'Arqana (février 2017)  
 
 
À l’issue de cette deuxième place, Gianicolo devançait quatre de ses adversaires du jour et était légitimement perçu comme l’un des prétendants au titre. Titre qu’il n’a pas laissé échapper en remportant de toute une classe le Prix Louis-Alexandre Sers, steeple-chase pour Anglo-Arabes de 5 ans et plus disputé sur les 4.000m de l’hippodrome palois. Animateur de la première heure, le hongre bai de 7 ans s’est détaché du reste du peloton en compagnie de Don Corleone et est parvenu à s’imposer de bout en bout, malgré le très bon retour de Monfleur du Lia dans la phase finale. Cette véritable démonstration aura permis à Sacha Bouché, jeune jockey et salarié de l'Écurie Sagara, de signer sa première victoire en compétition, lors d’une réunion premium, en plein milieu du meeting palois 2019-2020 et ce après seulement 13 tentatives. De bon augure pour la suite ! À noter également que, dorénavant, le frère jumeau de Lionel Larrigade, Jérôme, sera l'unique metteur au point des pensionnaires de l'Écurie Sagara, après avoir brillamment obtenu sa licence d'entraîneur tout récemment.
 
 
La satisfaction du devoir accompli pour Sacha Bouché, partenaire de Gianicolo
 
 
Gianicolo est un fils de Muscade (Marly River), Anglo-Arabe à 25,34% qui a remporté 6 victoires au cours de sa carrière dont quatre sur l’hippodrome palois dont la Coupe des Anglo-Arabes pour l’entraînement de Bruno de Montzey, et de Balko (Pistolet Bleu), qu’on ne présente plus sur le marché européen de l’obstacle, père de l’AQPS Balkan du Pecos (1e Prix du Président de La République Gr.3, Auteuil) mais issu d’une mère Anglo-Arabe, qui est sous la lumière des projecteurs actuellement avec ses produits qui font feu de tout bois en France comme Outre-Manche, avec pas moins de quatre victoires acquises ses trois derniers jours (!): Charmant, présenté par Jacques Provost au Show Lumet de 2015, s'est imposé hier sur le steeple anglais de Whetherby, alors qu'aujourd'hui à Pau, outre Gianicolo, Faipassi, cheval AQPS élevé au Haras de La Rousselière, s'est imposée dans un très bon style sous la selle de Félix De Giles
 
 
Balko, l'un des étalons en forme en ce début d'année

 
Baudouin et Luc Gabeur, de l'Écurie Sagara
 

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article