Tarbes 2016 : Tidjali d'Or, l'anglo authentique du Prix Caroline de Freycinet

26/10/2016
 Entrainé par Fabien Lagarde, la révélation de cette réunion des gala de Tarbes, Tidjali d'Or est un anglo pur, c'est à dire à 50% puisqu'issu du croisement direct et finalement rare entre un étalon arabe et une jument pur-sang. Entier au profil du futur étalon, il a pourtant commencé sa carrière dans la plus grande discretion...

 

Il s'est permis de battre un gros bras de l'anglo-arabie, Best Seller, et peut revendiquer de fait le titre de meilleur cheval d'âge de la race. Mais qui est le père de Tidjali d'Or, le lauréat du Prix Caroline de Freycinet, le grand prix des mâles de 4 et 5 ans de la réunion de Tarbes 2016. Qui est ce Djarni des Forges, un nom qui ne dit strictement rien aux gens du pur-sang anglais. Arabe pur, vainqueur sur cette piste de Tarbes sous la férule d'Henri Bonnin, Djarni des Forges n'a eu que quelques produits PSAR nés pour les courses, dont 2 vainqueurs. Et il n'a croisé la route (pour rester poli) d'une jument pur-sang anglais que 3 fois dans sa vie. En 2010, il rencontre donc Recouvrance. Nièce de Satis, une black-type chez Rouget à 2 ans puis gagnante de Groupe aux Etats-Unis, cette fille de Lead On Time a fait une bonne carrière de course au niveau handicap chez Etienne Leenders pour le compte d'Hubert Harivel qui l'a conservée poulinière. Mais au haras, rien ne va. Après 5 produits nuls, Harivel met un grand coup de volant et la croise au vieux roi des arabes, Dormane. Enfin, il se passe quelque chose car le produit né en 2005, Djawali d'Or, gagne 2 courses de petit niveau à Lannemezan et Dax. Encouragé par cet essai, l'éleveur revoit sa jument à un arabe en 2010. Dormane n'était pourtant pas mort (il a rendu son dernier souffle à 31 ans en 2015 !) mais il choisit ce Djarni des Forges. Bingo ! Enfin bingo...c'est facile à dire maintenant car au début, ça faisait plutôt pschitt...

 


Tidjali d'Or domine Best Seller à l'arrivée du Prix Caroline de Freycinet.


A gauche, Fabien Lagarde a reçu le trophée de la part de Paul Couderc tandis que Clément Cadel, accompagné de son père, est félicité par Patrick Davezac.

 

A 3 ans en 2014, chez Frédéric Seguin n'avance à rien. L'entraineur désemparé le propose à Fabien Lagarde, l'entraineur jusque là particulier de Francis Delord à Pompadour et qui commence à avoir des clients extérieurs. Durant l'été 2015, Tidjali d'Or arrache des placettes chez lui à Pompadour, à Gramat, à Cazaubon...tout en bas de l'échelle. Puis c'est le déclic. Monté par Nathalie Desoutter, il gagne à Dax. Toujours plus impressionnant, Tidjali d'Or a remporté à Tarbes son 7e succès et sa 3e victoire classique après le Prix de Sélection et le Critérium des Landes.

Tidjali d'Or permet à Fabien Lagarde de faire une entrée fracassante dans le haut du panier anglo-arabe, 30 minutes après le succès de son autre pensionnaire Baladorh. Il a donc battu Best Seller, mais l'éleveur de ce dernier, Didier Gietlhen avait un peu de baume au coeur car il a pu féliciter le jockey lauréat, Clément Cadel, qui n'est autre que son neveu.

Note :
Le matin de la réunion classique, lors de l'assemblée annnuelle du Syndicat AngloCourse, le président Paul Couderc avait souligné l'intérêt de ce cheval dans la perspective d'en faire un étalon, indispensable tant le parc étalon anglo est aujourd'hui réduit. Espérons qu'il puisse trouver une bonne place dans un haras privé dès l'année prochaine.
 


On en parle dans l'article


Commentaires

- 29-10-2016 07:39
Hi there I am so glad I found your web site, I really found you by mistake, while I was browsing on Digg for something else, Anyways I am here now and would just like to say thank you fora fantastic post and a all round exciting blog (I also love the thnse/demige), Idon’t have time to browse it all at the moment but I have book-marked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read much more, Please do keep up the great work.
Darrence - 08-02-2017 10:59