Tarbes 2016 : Maelana ou les racines du bosquet

25/10/2016
 Nièce du champion polyvaent Cherco, Maelana a offert un nouveau succès à la souche anglo du Haras du Bosquet où Véronique Laborde a succédé à son père Jean Laborde. Une histoire d'amitiés aussi avec un top jockey devenu top entraineur : Didier Guillemin.

 

Ancien top jockey du sud-ouest devenu entraineur à succès, Didier Guillemin est notamment réputé pour sa capacité à préparer des 2 ans particulièrement bien dressés. Lui qui remporte beaucoup de courses avec des éléments de la plus jeune génération dès le début du printemps, il est aussi le plus redoutable dans les premières épreuves pour les anglos-arabes. Ainsi, sa pensionnaire Maelana a gagné d'emblée, dès le 6 mars à Mont-de-Marsan, là-même où elle est entrainée.

Cette fille du défunt Annapolis, anglo à 22,69% ne fut pas qu'un feu follet. Pour sa 6e sortie de l'année, elle remporte son Prix de Diane, c'est à dire le Gand Prix des Pouliches à 12,5% devant Célène, la pouliche de Christian Bellot, Dess de la Brunie entrainée par Xavier Thomas-Demeaulte et Mossalis, qui est sa cousine et rivale.

 


Victoire de Maelana dans le Grand Prix des Pouliches à 12,5%


A gauche, Véronique Laborde a rejoint le groupe vainqueur de Maelana, aux côtés du jockey Giannia Siaffa et l'entraineur Didier Guillemin.

 

Maelana n'est autre que la 3/4 soeur de Cherco, mémorable vedette de l'anglo-arabie, capable de briller très jeune et à l'âge en plat, en haies et en steeple, car sa mère Maela est par Lavirco et Chesnette, tout comme Cherco. Celui-ci était déjà entrainée par Didier Guillemin pour le compte de Véronique Laborde, la patronne du Haras du Bosquet qui a été crée près de Mont-de-Marsan par son père Jean Laborde, une grande figure des courses non seulement du sud-ouest mais de toute la France. Il avait acquis un haras pour mettre des étalons en Normandie, le Haras de Sai tout près d'Argentan qui a été racheté depuis par Thierry Ardisson. Il y a 30 ans, Jean Laborde adorait faire monter un jockey...Didier Guillemin.

Maelana est le 1e produit de sa mère Maela, une anglo à 17,6%. Fait rare, les 2 produits suivants ont quitté le stud-book anglo pour rentrer dans celui des AQPS, puisque Maela a eu en 2014 un mâle du PS Muhaymin nommé Emino, puis un mâle de Gentlewave nommé Faelo. Tous les 2 ont 8,8% d'anglo, un taux inférieur au minimum requis de 12,5%.

 



Commentaires

sc#Lev:i&r8217;appunto è corretto, anche se ci sono diverse scuole di pensiero… Oggi però l’immagine della sirena è quella di corpo di donna e coda di pesce. Quindi non rompere i maroni!
Rita - 08-02-2017 10:35