Tarbes 2017 : Paban de France, le nouveau phénomène

23/10/2017
Les plus éminents spécialistes de l'anglo-arabie n'avaient pas vu un tel avion de chasse depuis leur plus jeune âge. Le 3 ans Paban de France, merveilleusement puisqu'issu de Bénévolo de Paban et de la championne France du Pecos, est resté invaincu en 6 sorties grâce à une victoire par 7 longueurs dans le Prix du Ministère de l'Agriculture à 12,5%. (SOURCE : WWW.ANGLOCOURSE.COM)

 

Prix du Jockey-Club de l'Anglo-Arabie, le Prix du Ministère de l'Agricuture à 12,5% a permis le sacre d'un véritable phénomène. Lauréat de ses 6 premières courses, Paban de France a réalisé une nouvelle démonstration en gagnant par 7 longueurs, dans la plus grande quiétude. Le pensionnaire de Didier Guillemin, monté par Alexandre Gavilan, porte les couleurs de Francis Montauban, qui l'a acquis à son éleveur, le Dr Yves Frémiot. Le patron du Haras d'Ayguemorte avait lui même acheté la mère France du Pécos auprès de Patrick Davezac. Née de la meilleure souche du Pécos, cette fille de Rosy Fast est devenue une championne sous l'entrainement de Patrick Dufrêche, souvent rivale de son frère Fairplay du Pécos. Elle a gagné le Grand National de Toulouse et le Grand Prix de Longchamp, entre autres. Francis Montauban souhaitait acheter cette jument comme poulinière. Il a pu faire affaire l'an dernier et a fait un lot avec son 2e produit, Paban de France, alors âgé de 2 ans. Celui-ci a participé au Grand Show Anglo, mais a terminé non classé (VOIR LE PEDIGREE)

 


Paban de France

 

Paban de France est né de la 1e génération de Bénévolo de Paban (Lavirco) ex-champion de sa génération ,vainqueur du Ministère de Tarbes aux dépends de Cherco, et malheureusement mort accidentellement au terme de sa 2e saison de monte. A noter que sa propriétaire, Mme Delmas, a fait congeler des paillettes de l'étalon et ensuite fait inséminer une jument pur-sang, Yumine de Paban, car l'insémination est autorisée en Anglo-Arabie, même si elle est très peu utilisée dans les courses. Benévolo de Paban est aussi le père du dauphin de Paban de France, nommé Folk du Pécos. Le nouveau crack sera un jour étalon en fin de carrière de plat, dans 2 ou 3 ans, ou dès l'année prochaine selon les dires de son propriétaires, s'il court et gagne le Grand National de Toulourse le mois prochain.

 

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article