Gold de la Brunie en terres conquises dans le Critérium des Landes

24/07/2020
Entraîné par Christelle Courtade sur ce même hippodrome de Mont-de-Marsan, Gold de la Brunie a de nouveau fait parler sa classe en s'adjugeant le Critérium des Landes aujourd'hui. Un succès mettant en avant l'élevage de Jacques Crouzillac, déjà lauréat de cette épreuve en 2017 avec Duk de la Brunie, autre descendant de Cornette, première et unique jument Anglo de l'élevage à l'époque.

Gold de la Brunie et Valentin Seguy, intraitables dans le Critérium des Landes à Mont-de-Marsan (©Robert Polin)

 

 

Couronné un mois plus tôt dans l'Omnium des Anglo-Arabes à 37.5% sur l'hippodrome du Bequet, à La Teste-de-Buch, Gold de la Brunie n'a pas failli à son statut de favori en remportant haut la main le Critérium des Landes, disputé sous une forte chaleur cet après-midi sur l'hippodrome des Grands Pins à Mont-de-Marsan. Fidèle à ses habitudes, le partenaire de Valentin Seguy s'est rapidement porté aux avant-postes de l'épreuve, prenant le commandement au début de la ligne opposée, avant de se détacher progressivement dans la ligne droite, tout en biaisant quelque peu sur sa gauche, et de très bien répondre à toutes les attaques jusqu'au bout, s'imposant de trois franches longueurs devant son plus féroce rival, Croucracq (Fairplay du Pecos), qui rendait du poids à tous ses adversaires du jour mais doit une nouvelle fois se contenter de la deuxième place, juste devant Frisson Bleue (Frisson du Pecos), auteure d'un très bon effort final pour s'emparer du deuxième et dernier accessit.

 

 

Une victoire qui met encore plus en avant la magnifique entente entre l'homme et le cheval, Valentin Seguy et Gold de la Brunie n'ayant jamais terminé plus loin que deuxième en l'espace de quatre tentatives - trois victoires et une deuxième place - à ce jour. Mais également celle qui lie la metteuse au point montoise de ce fils Frisson du Pécos, Christelle Courtade, avec ses éleveurs, la famille Crouzillac, déjà lauréats ensemble sur ce même hippodrome quinze jours plus tôt par le truchement d'Harry de la Brunie dans le Prix Thalian, un diplômé du Grand Show Anglo 2019, qui dominait pour l'occasion plusieurs chevaux de 3 ans déjà vainqueurs tels Crouzille, Frip'Ouille, Angelo de l'Abbaye et autre Prince du Mas

 

Jacques Crouzillac, seigneur en son domaine sur l'hippodrome de Pompadour

 

Si Gold de la Brunie est issu du croisement entre Frisson du Pecos et Aloa de la Brunie, lauréate de deux courses, alors qu'Harry de la Brunie est lui par Gnome et Utopy de la Brunie, placée, ces deux derniers peuvent se targuer d'avoir la même troisième mère, Allez Brunie, gagnante en course et mère de plusieurs vainqueurs ayant contribué à la renommée de du Haras de la Petite Brunie dont font partie Iris de la Brunie (Grand Critérium des 25%), Maline de la Brunie (Grand Prix des Pouliches à 50%) ou encore Duc de la Brunie (Prix Rivoli à Auteuil). Cette Allez Brunie n'est autre que le cinquième produit de Dawnie, elle même étant le deuxième produit de Cornette, la toute première, et à l'époque unique, poulinière Anglo-Arabe de l'élevage de la famille Crouzillac. En effet, alors qu'il était l'invité de l'émission "Ça Balance à Pompadour", fraîchement lancée sur les réseaux sociaux par la Société des Courses de Pompadour pour présenter les courses d'une manière ludique au grand public, Jacques Crouzillac s'est confié durant près de dix minutes sur les origines, l'histoire ainsi que le dur labeur et l'extrême patience perpétrés par chaque membre de sa famille depuis toutes ces années pour en arriver à ces résultats aujourd'hui.

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article