Conan Doyle, l'anglo élémentaire de Pau

28/12/2015
Portant le nom du créateur de Sherlock Holmes (élémentaire mon cher Watson), le jeune Conan Doyle a remporté les 2 premières courses de haies de 3 ans de Pau, dont la convoitée Coupe des Anglo-Arabes dotée de 19.200 € au vainqueur en guise de cadeau le jour de Noël 2015. L'élève de Patricia Le Tellier n'est autre que le cousin de la mémorable Zanetta.

Entrainé par Thomas Fourcy, ancien jockey installé à La Palmyre entre Arnaud Chaillé-Chaillé et Guillaume Macaire, et amateur d'anglo-arabes depuis ses débuts récents comme entraineur, Conan Doyle avait enlevé par un nez le Prix du Houga le 3 décembre à Pau. Trois semaines plus tard, il a fait moins dans le détail le jour de Noël car il a remporté par 5 longueurs la Coupe des Anglo-Arabes, portant ses gains à plus de 40.000 €. Il porte la casaque de son éleveur, Patricia Le Tellier, un nom de famille bien connu dans l'anglo-arabe dont l'histoire avec la race comme celle avec la souche de Conan Doyle, remonte à près de 40 ans.

 


Conan Doyle, sous la selle de François Pamart, reste invaincu en 2 sorties à Pau. (photo ROBERT POLIN)

 

Issu de la 2ème génération de Kap Rock, conçu au Haras de l'Abbaye chez Jean-Charles Escalé alors que l'étalon fait aujourd'hui la monte au Haras de Sorelis, Conan Doyle est le 1er produit d'Acapella (Mangarose), une jument au fort taux d'arabe (61,4%) qui fut elle-même classique à 3 ans, gagnante en débutant devant Don Mateo qui l'a en revanche devancée lorsqu'elle a conclu 3e du Grand Critérium et de la Poule d'Essai 2008.
 


Cousine de Conan Doyle, Zanetta a remporté le Grand Prix des Anglo-Arabes 2010 à Longchamp, sous la même casaque de Patricia Le Tellier. (photo APRH)
 

La souche provient du croisement en 1973 entre une jument pur-sang, Alyphale, avec le chef de race arabe Djerba Oua. Ce croisement a été essayé à 5 reprises, mais les autres n'ont donné aucune suite notable. Pourtant, la grand-mère de Conan Doyle, Aurellia (Donald Duck), est devenue une matronne après 3 victoires en course. Ainsi, outre Acapella, elle a donné Pivolo, gagnant de 5 courses en obstacle, mais aussi Youmbada (Hasa), encore meilleure car lauréate à 5 reprises, notamment dans le classique Grand Prix d'Aquitaine à Bordeaux pour Bruno de Montzey. Elle aussi dotée d'un taux fort d'arabe (54,85%), cette Youmbada est croisée avec des Pur-Sang, en l'occurrence Robin des Champs, peu avant son exportation en Irlande. Cette rencontre a eu pour conséquence la naissance de Zenetta. Surnommée à l'époque la Zenyatta de l'anglo-arabie, elle fut la championne des 3 ans en 2010, capable d'aligner 3 victoires entre aout et octobre, de la Poule d'Essai au Grand Prix des Pouliches en passant par le fameux Grand Prix des Anglo-Arabes de Longchamp, face aux mâles et ses aînés, sous l'entrainement de Bruno de Montzey. Comme aujourd'hui son cousin, Zanetta avait été élevée par Patricia Le Tellier, dont elle portait aussi les couleurs.


On en parle dans l'article


Commentaires

"Vor allem »in einer Zeit, in der das Bundesheer auch Frauen anwerben möchte«, sei das »unterste Schublade«, so das wörtliche GÃtqo-Zitat.&tuz¶;Wenn man den panzersoldat durch eine lesbische soldatin ersetzt hätte, dann wäre der film OK gewesen.
Frankie - 27-06-2016 14:27