Journée des Poules d'Essais Anglo-Arabes de Tarbes : Jean-Charles Escalé en casse sa montre !

14/08/2014
Les femelles étaient à l’honneur pour les Poules d’Essais 2014 de La Teste réservées aux anglo-arabes. Tandis que la Poule d’Essai à 37,5% est revenue à Brillante de Tanues, celle des 12,5% a été gagnée par Stella de l’Abbaye de bout en bout. Voir les photos. Par Loïc STECHER (source : www.anglocourse.com).
Poule d’Essai à 37,5%
 
La lutte fut âpre entre Brillante de Tanues (au centre casaque Paul Couderc), Ferdie du Pécos (à droite arrivée 2ème casaque Martine Lapoujade) et Vision d'Avenir ( à gauche arrivée 3ème casaque Jean-Marie Lapoujade)
 
Dans le lot des 8 candidats à la succession de Flinguée, lauréate de la Poule d’Essai à 37,5% en 2013, seule une pouliche restait sur une victoire : Brillante de Tanues. Qui plus est invaincue, cette fille de Chef de Clan avait débuté sa carrière à Royan le 29 juin dernier alors montée par Matthias Lauron. Alors que les portes du Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37,5% de Mont-de-Marsan lui tendait les bras 18 jours plus tard, son entraineur Thierry de Laurière a volontairement ignoré l’engagement pour la préserver en vue de « la Poule ». Paul Couderc, le copropriétaire de Brillante de Tanues et Président du Syndicat Anglo-Course, tient à féliciter « la culture de Thierry de Laurière d’entrainer des anglo-arabes ». Elevée par Jean-Charles Maisonneuve dans le Cantal, Brillante de Tanues est issue de la dixième génération de production du très bon Chef De Clan et de la très bonne Etincelle de Tanues, lauréate à trois reprises dont le Grand National des Anglo-Arabes à 50% de Toulouse en 1996 et multiple placée dont 2ème du Grand-Prix des Pouliches à 50%. Pouliche en location (pour l’association Paul Couderc – Thierry de Laurière), Brillante de Tanues, désormais programmée pour le Grand-Prix des Pouliches 2014, est une sœur de Mésange de Tanues, lauréate la Poule d’Essai à 50% en 2003 et de quatre autres combats.
 
Une joie communicative, celle de Paul et Odile Couderc
 
Notes :
Etincelle de Tanues, la mère de Brillante de Tanues, n’a pas eu de foal en 2014 (non saillie l’an passé) et a été emmenée à la saillie de Roseau de Tanues.
Ferdie du Pécos (2ème de la Poule d'Essai à 37,5%) avait été championne des pouliches de 37,5% au Concours Elite de Tarbes 2013. Voir sa vidéo ici
Quant à la pouliche nommée Vision d'Avenir (3ème de la Poule d'Essai), elle avait déjà occupé la 3ème place dans la même catégorie précitée. Voir sa vidéo ici.
 
 
L'hippodrome du Béquet de La Teste en vue panoramique
 
 
 
Poule d’Essai à 12,5%
 
Stella de l'Abbaye (n°6) arrêtée au passage du poteau par son jockey Thomas Henderson. Elle devance la grande favorite Mosacha (n°3) et Manitopix (au centre)
 
Et si l’éloge de Paul Couderc à Thierry de Laurière (voir plus haut) n’était qu’une intuition pour la Poule d’Essai à 12,5% ? La réponse est oui. A La Teste, il est chez lui. Thierry de Laurière était fortement représenté dans la Poule d’Essai à 12,5% puisqu’il présentait 3 des 7 participants : le mâle inédit Betwork de Jolimon et les pouliches Floride du Pécos et Stella de l’Abbaye. Animatrice dès la première heure, cette dernière a aisément pris l’avantage pour ne plus le perdre jusqu’au disque final.
 
Jean-Charles Escalé (au centre) de nature calme ne l'était plus pendant la course à tel point qu'il en a cassé sa montre !
 
Elevée au Haras de l’Abbaye, Stella de l’Abbaye est une fille de Traditionally dont elle est l’une des derniers produits. Ce fils de Mr Prospector officiait chez Jean-Charles Escalé jusqu’en 2010, année durant laquelle il a sailli ses dernières juments françaises (au nombre de 51) puis a été vendu au Maroc. Vendue à l’âge de 6 mois comme la grande majorité des foals du haras, Stella de l’Abbaye a été achetée par Julien Boutin, voisin de Jean-Charles Escalé, qu’il l’a envoyée à l’entrainement le 1er décembre 2013 après avoir été présentée au Concours Elite de Tarbes à 2 ans.
 
Voir la vidéo de Stella de l'Abbaye au Concours Elite de Tarbes le 18 octobre 2013
 
Pour sa carrière de course, Stella de l’Abbaye a été louée par Julien Boutin à l’association Yannick Boutin, Thierry de Laurière et Jean-Charles Escalé (son éleveur !) dont elle porte la casaque toute récente puisque l’éleveur est désormais propriétaire. En effet, l’éleveur du Vigen (village où est situé le Haras de l’Abbaye) a ses propres couleurs depuis 2012. En débutant le 14 mars 2014 à Agen, Stella de l’Abbaye fut le premier cheval à porter ses couleurs. Dès sa deuxième sortie à Bordeaux le 12 mai dernier, elle est devenue le premier gagnant, en l’occurrence gagnante, de la casaque blanche chevronnée orange manches et toque orange, couleurs proches du propriétaire Jean-Claude Séroul). Enfin, Stella de l’Abbaye fait partie de la première génération de foals à avoir grandi sur le domaine de Bréjoux que Jean-Charles Escalé loue depuis quelques années. La mère de Stella n’est autre que Quinte de Bréjoux (3 victoires pour son propriétaire-éleveur Georges Lemaigre Du Breuil), une cousine des ambassadeurs de l’anglo-arabie Monpilou et Synaptique.
 
GALERIE PHOTOS
 
Mosacha (en photo) , la grande favorite n'a pu que constater la supériorité de Stella de l'Abbaye dans la Poule d'Essai à 12,5%
 
L'élégante Manitopix est une pouliche, arrivée 3ème de la Poule d'Essai à 12,5%. Elle a été élevée par Bruno Thierry

L'arrivée des héros de la Poule d'Essai à 37,5%
L'entourage de Stella de l'Abbaye récompensé par Paul Couderc aux côtés de Julien Boutin (caché), Jean-Charles Escalé, Yannick Boutin, Thierry de Laurière et Thomas Henderson
 
Thierry de Laurière, un entraineur mais aussi acheteur de chevaux anglo-arabes
Yannick Boutin, copropriétaire de Stella de l'Abbaye
 
 
 

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article