Allan Poe et la Coupe des Anglos, c'est de famille !

28/12/2019
 Victorieux hier de la Coupe des Anglos-Arabes, Allan Poe a fait honneur à son grand frère Conan Doyle, au palmarès de l'épreuve en 2015. On ressort ainsi l'histoire de cette famille Le Tellier, qui remonte jusqu'au chef de race Cyllene, il y a plus de 100 ans. 2ème avec Giana De La Brunie, l'étalon Nicaron s'offre lui le jumelé ! WWW.ANGLOCOURSE.COM

 

Le beau Allan Poe a survolé la Coupe des Anglos hier à Pau.

 

C'est la nouvelle star des anglo-arabes en obstacle ! Le 3 ans Allan Poe a remporté hier avec brio la Coupe des Anglo-Arabes sur l'hippodrome de Pau, restant invaincu en 2 courses. Toujours bien monté par Raymond Lee O'Brien, le beau cheval s'est envolé dans la phase finale, et a permis à un certain tandem de remporter cette épreuve à nouveau, 4 ans après Conan Doyle: Béatrice et Patricia Le Tellier, et Thomas Fourcy. L'entraîneur de Royan La Palmyre est sur une belle lancée, puisqu'il revient de Doha avec une victoire de prestige chez les pur-sangs arabes dans le Qatar Derby. C'est maintenant à l'Anglo-Arabie qu'il passe avec brio, 4 ans après avoir fait brillé Conan Doyle, le grand frère de Allan Poe, qui a lui aussi été élevé par Béatrice et Patricia Le Tellier. 

 

Conan Doyle, le frère de Allan Poe, avait remporté la course en 2015 (©Robert Polin)

 

Eleveurs depuis les années 70, d'abord dans les sports équestres, puis dans les courses d'Anglo-Arabes, les Le Tellier sont d'abord très liés à Guillaume Macaire, mais ont confié la famille à un jeune royannais, Thomas Fourcy, qui est aussi l'entraîneur de Conan Doyle, gagnant donc en 2015 de la Coupe des Anglos, avant d'être acheté à moitié par Magalen Bryant. Depuis il a pris des bonnes places, mais n'a plus regagné. Allan poe, comme Conan Doyle, tire son nom d'un célèbre auteur, Edgard Allan Poe. Comme son frère, Allan Poe est doué pour les obstacles. Leur mère, Acapella, n'avait elle jamais sauté un obstacle, en tous cas en course, prenant des accessits dans les courses de sélections des Anglo-Arabes, avant de devenir une bonne mais rare poulinière. En effet, France Galop ne recense que deux de ses produits, Conan Doyle et Allan Poe. Un propre frère de Conan Doyle était né en 2014, mais est mort à 3 ans, et une propre soeur de Allan Poe a quant à elle deux ans selon L'IFCE, une certaine Ligeia....La lignée maternelle de Acapella est tout à fait surprenante, puisqu'elle remonte à Cyllene, cheval né en 1895, et fondateur de la lignée mâle de Northern Dancer ! L'histoire avait été comptée en 2016 lors d'une enquête sur cette fantastique épopée:

 

 

LIRE L'ENQUETE SUR LES ORIGINES DE CONAN DOYLE ET ALLAN POE

 

 

Patricia Le Tellier aux côtés de la championne Anglo-Arabe Zanetta, la cousine de Allan Poe et Conan Doyle. (APRH)

 

Comme Conan Doyle, Allan Poe est un fils d'un étalon "signé Macaire". Si le grand frère est par Kap Rock, qui a lui couru pour le maître royannais, Allan Poe est par Nicaron, importé d'Allemagne sous son impulsion pour la saison 2015, au Haras de la Barbottière. Le pari est pour l'instant réussi, puisque la première génération française du fils d'Acatenango a brillé sur les obstacles, avec notamment Al Cuarto, gagnant à Auteuil et 2ème du Congress, ou encore Rocknicara, 3ème de L'Iena. L'Anglo-Arabie semble apprécier Nicaron, puisque Giana De La Brunie, la 2ème de la Coupe, est aussi une Nicaron ! Jacques Crouzillac a fait également confiance à l'étalon avec ses juments pur-sangs, puisque une 2 ans nommée Hella De La Brunie est à l'entraînement en Anjou chez Etienne D'Andigné. Voilà une nouvelle qui devrait satisfaire Nicaron, qui a été un Rocco d'Or record dans l'Ouest cette année, avec 160 juments saillies ! Il sera toujours à la Barbottière l'an prochain à 3200 € la saillie. Quant à Acapella, la mère de nos Conan Doyle et Allan Poe, elle va au Haras de l'Abbaye depuis deux ans, puisqu'elle a été saillie en 2018 par Jeu St Eloi, sans succès, et a rencontré Carghese des Landes en 2019, son premier étalon anglo-arabe...

 

 

Nicaron termine son année 2019 en beauté !


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article