Paban de France est-il le meilleur anglo de tous les temps ?

12/11/2017
C'est le Frankel AA ! Restant invaincu pour sa 6e sortie, Paban de France a réalisé une démonstration si époustouflante dans le Grand National des Anglos à Toulouse, brisant un terrible signe indien


Paban de France repart sous l'attaque de Flamb'ée tandis que Dismoitout d'Oc conserve la 3e place.

 

Le Grand National Anglo-Arabe, le 11 novembre à Toulouse, fut si souvent le tombeau des meilleurs 3 ans face à leurs aînés, comme ce fut d'ailleurs le cas pour son père Bénévolo de Paban, que Paban de France en a réussi un exploit d'autant plus grand en triomphant pratiquement de bout en bout. Tirant au début dans le sillage de Dismoitout d'Oc, il a pris rapidement l'avantage, puis a été l'objet, pour la 1e fois de sa vie, l'objet d'une véritable attaque, de la part de l'excellente 4 ans Flamb'ée. Cela a permis à Paban de France de déployer l'ensemble de ses moyens et de laisser finalement le peloton dans le lointain. Dans une course sans concession, les 3 meilleurs ont fait l'arrivée : Paban de France, Flamb'ée et Dismoitout d'Oc venaient chacun de gagner la course réservée à leur catégorie le même jour des Ministères à Tarbes; Réputée comme la finale de toutes les catégories, le Grand National a donc joué son rôle.

 


PHOTOS ROBERT POLIN


Francis Montauban, Yves Frémiot et Paul Couderc avec Alexandre Gavilan et Paban de France.

 

Après le Ministère de Tarbes, Francis Montauban, le propriétaire de Paban de France, annonçait que le cheval deviendrait étalon dès 2018 s'il disputait et gagnait le Grand National. Mais il est encore temps de changer d'avis pour faire de ce champion alezan une icône et un porte-drapeau de la race. Meilleur que son père  il dépasse à 3 ans les références du genre  tels Zamouncho et Carghese des Landes. Bref, Paban de France est sans doute le meilleur anglo-arabe de tous les temps, à l'image d'un Frankel dans le monde du Pur-Sang, qui a surpassé les Sea Bird, Peintre Célèbre ou autre Sea The Stars.

 

VOIR LE PEDIGREE DE PABAN DE FRANCE



Rappelons que Paban de France, assez précoce pour gagner de 9 longueurs la 1e course des 3 ans pour les anglos à Mont-de-Marsan en mars, est né d'un croisement royal. Son père Bénévolo de Paban fut un champion, bien que contemporain que Cherco, autre référence du genre, lui aussi fils de Lavirco. Bénévolo de Paban est malheureusement mort accidentellement au terme de sa 2e saison de monte. Paban de France, le pensionnaire de Didier Guillemin qui entrainait aussi son père, fait partie de sa 1e génération.

 


Paban de France a été présenté au Grand Show Anglo 2016.



La mère, France du Pécos, ici de la plus grande souche anglo-arabe des temps modernes, celle de Patrick Davezac au Haras du Pécos, a été elle aussi une championne pour le Dr Yves Frémiot qui l'avait acquise et confié à sa fille Carole Dufrêche. A 4 ans, elle avait gagné ce même Grand National de Toulouse dans la foulée du Grand Prix des Anglos à Longchamp ! Le poulain a été acquis yearling, en même temps que sa mère France du Pécos, par Francis Montauban au Haras d'Ayguemorte. il porte 29% de sang arabe. Dieu soit loué il est encore entier et fera un jour un étalon très convoité.

 


Paban de France, yearling au Haras d'Ayguemorte.


On en parle dans l'article


Commentaires

Je souhète avoir votre pronostic de pmu.
Gregoire - 13-11-2017 19:53