Les nouvelles conquêtes de Thérus seront désormais sur le sol chinois

04/02/2020
Alors annoncé au Haras du Périgord pour sa 4ème année de monte, nous avons appris, ce samedi, le départ imminent de Thérus pour la Chine… Après 13 juments saillies durant ces 3 années, et 6 inscrits au stud-book, les nouveaux petits Thérus seront chinois... www.anglocourse.com

 

Thérus, 1,61m, proche du sang, fils de Racinger et petit-fils du pur-sang arabe Tidjani

 

Anglo-Arabe à 25%, ce gagnant du Prix du Ministère de l’Agriculture à 12,5% devait effectuer la monte au Haras du Périgord, aux côtés de Cat Junior, mais, entre temps, ce fils de Racinger, qui n’a couru que 2 fois, a intéressé un investisseur chinois, de la Mongolie Intérieure, M. Qi, prononcé « Tchi », très important propriétaire de chevaux.
 
Le pays, en plein développement hippique, aussi bien sur les courses que sur le sport, par un programme soutenu par l’Etat, accueillera, prochainement, Thérus faisant partie d’un contingent de 28 chevaux au total, dont 19 provenant des courses et destinés à cela. Actuellement en quarantaine, l'ensemble des équidés est prévu rejoindre la Chine après avoir quitté le sol français le 17 février, à condition que les transports aériens vers la Chine soient rétablis.
 
 
 
Cécile Adonias - Cava Associates
 
 

 Cécile Adonias, Cava Associates, l’interlocutrice de M. Qi, très active durant la vente Arqana de novembre, nous a annoncé que ses acquisitions constituaient une partie du lot des 19 chevaux (foal, yearling, poulinière, étalon) prenant la direction du Soleil-Levant. La répartition de ce contingent est la suivante : 14 Pur-Sangs , 5 anglo-arabes et 1 arabe.


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article