Tarbes 2016 : Ministère à 37,5 % pour Davezac, le président du Pécos libre

24/10/2016
Eleveur leader de l'anglo-arabie, Patrick Davezac a ouvert la bal de la réunion classique de Tarbes du 23 octobre 2016 avec Feeling du Pecos, un fils de Carghese des Landes qui appartient à Philippe Viallard.

 

Quelle est la Capitale du Pécos ? La bonne blague...Car ce pays imaginaire, celui du Pécos, c'est en fait le label qui domine l'anglo-arabie depuis des lustres, aujourd'hui tenu par Patrick Davezac et sa compagne Sophie de Courval. Le couple habite à la commune de Ladeveze-ville, curieusement nommée car c'est un tout petit patelin de 265 habitants du sud du Gers, tout près de Tarbes finalement. Ca s'appelle Ladeveze-Ville depuis la cruelle séparation avec Ladeveze Rivière à la révolution française.

Patrick Davezec, ce serait bien le Président du coin s'il y avait une élection présidentielle dans le coin. Après son grand-père et son père, il exploite le filon d'une souche exceptionnelle qui continue de donner les meilleurs anglos de France après avoir fait le plus grand étalon de la race, Fayriland, le Northern Dancer des anglos arabes. Pendant 30 ans, les Pecos ont été entrainés par Denis Etchebest à Pau. Quand ce dernier a pris se retraite il y a tout juste 10 ans, Patrick Davezac a du tout réorganisé et il lui a fallu du temps avant de retrouver sa place au sommet.

 


Feeling du Pécos, monté par François-Xavier Bertras, au rond de présentation.


Feeling du Pécos s'impose dans le Ministère à 37;5%


Philippe Viallard entouré de Sophie de Courval et Patrick Davezac avec Feeling du Pécos après la victoire.

 

Celui lui a été possible notamment grâce à 2 hommes, Thierry de Laurière, le meilleur entraineur de la race auquel il consacre la grande majorté de son effectif, et un propriétaire nommé Philippe Viallard, chef d'entreprise dans le Cantal. " J'ai appris à monter à cheval à Aurillac sur des anglos-arabes quand j'étais jeune et je suis toujours resté fidèle à cette race. J'ai commencé à avoir des chevaux il y a une 10aine d'années. Je me suis naturellement dirigé vers les anglos, Patrick Davezac et Thierry de Laurière et j'ai connu de grandes joies avec mon champion Fairplay du Pecos. J'ai acheté Feeling du Pécos à l'amiable dans les prés alors qu'il avait un an."

Fils de Carghese des Landes, l'écrasant leader des étalons de la discipline actuellement, et Flarose du Pécos (Mangarose), Feeling du Pécos, qui possède un fort pourcentage d'arabe (54,34%) a devancé aisément Diego de Tanues (Ares de la Brunie), l'italien Uolcher (Montiglio), Faro du Pecos (Carghese des Landes) et Dream de Candale (Carghese des Landes). Il avait déjà remporté le Critérium de Bordeaux à la fin mai mais venait d'être devancé à La Teste par Sklibur de Larachi, une femelle qui s'est imposé par ailleurs à Tarbes dans le Grand Prix des Pouliches, et Faro du Pécos.

Pas de doute, la Capitale du Pécos, c'est bien Ladeveze. Mais soyons précis : Ladeveze Ville bien qu'il n'y ait pas de Ville à Ladeveze Ville.

A noter que la soeur cadette de Feeling du Pécos, nommée Flanelle du Pécos, par Arès de la Brunie, était présentée au Grand Show Anglo et a terminé 5e de sa section.

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Have you ever considered writing an ebook or guest authoring on other websites? I have a blog centered on the same information you discuss and would love to have you share some st/mfesoiniorration. I know my viewers would appreciate your work. If you’re even remotely interested, feel free to send me an e mail.
Dweezil - 08-02-2017 10:36
live at a busy inttrseceion and are under constant threat of road expansion. It is sometimes a hard way to live. We always question improvements to the house, knowing that one day it might all be for not.
Teyah - 08-02-2017 11:03