Le classique Hasawood de Bordes, étalon au Haras de Sorelis en 2014

31/01/2014
C’est un cas rare puisqu’il représente le sang direct du grand étalon anglo-arabe Hasa, disparu en mars 2013. Son fils Hasawood de Bordes, débutera donc sa carrière d’étalon dans quelques jours après sa première présentation au public, lors de la journée portes ouvertes de Sorelis ce samedi 1 er frèvrier, sous sa nouvelle casquette, celle de reproducteur.
Petit retour sur sa grande carrière. Hasawood de Bordes a débuté victorieusement dès le mois de mars de ses 3 ans à Tarbes sur 2100m. Placé au 3eme rang pour sa seconde sortie, ce beau bai remporte à Mont-de-Marsan en juillet le Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37,5% en battant les meilleurs Anglo-Arabes de sa génération et en devenant par la même occasion le numéro un des 3 ans Anglo-Arabes.
 
Confirmant sa position de meilleur mâle de 3 ans en 2013, Hasawood de Bordes se place ensuite 2eme de la Poule d’Essai à La Teste de Buch (course sexée en dernière minute). 
Puis pour terminer sa saison de 3 ans Hasawood de Bordes a su signé un succès magistral dans le Prix du Ministère de l’Agriculture à 37,5%. Notons qu’il avait également affronté les chevaux d’âge en se classant 4eme du Prix de l’Elevage des Anglo-Arabes à Toulouse.
 
Hasawood de Bordes
 
Mylène Bordes, propriétaire et éleveur de Hasawood de Bordes s’est naturellement laissée charmer par son poulain. En fin d’année 2013, vue le modèle et le palmarès du cheval, elle décide de le placer étalon. Le choix est fixé sur le Haras de Sorelis à Gelos, c’est-à-dire à deux pas de Pau. Premier étalon de la catégorie des 37,5% à faire la monte, Hasawood de Bordes peut couvrir un large panel de poulinières et propose un indice IAA de 149. Sa propre sœur Woodhasa de Bordes à elle explosé le record IAA avec un indice de 168, du jamais vu !
Invaincue en 8 sorties, Woodhasa de Bordes a remporté successivement le Critérium des Jeunes, le Critérium des Pouliches, la Poule d’Essai, le Prix de l’Elevage des Anglo-Arabes, le Grand-Prix des Pouliches, le Grand National des Anglo-Arabes et enfin le Grand-Prix d’Aquitaine pour des gains hallucinants s’élevant à 171.410€, primes incluses. Perliwood du Lac, une fille de Satin Wood et mère de Woodhasa de Bordes et Hasawood de Bordes, est désormais poulinière chez François et Marie Maillot après avoir été vendue par Mylène Bordes début 2012.

Proposé à 700€ HT la saillie poulain vivant, Hasawood de Bordes totalise 6 courses pour 3 victoires et 3 places. Jamais plus loin que 4 eme, ce nouvel étalon qui peut produire précoce selon sa propriétaire Mylène Bordes, compte 75.520€ de gains.  


On en parle dans l'article


Commentaires

Evoneyre would benefit from reading this post
Iamsix - 03-07-2014 17:04
dude you know people are going to minipulated this into the utter most fucked up way, putting the pretnetasion as a bus merly drove people more to it that antin else xD
Kairi - 27-06-2016 13:51
Cota.gnsrI agree with the once a day. I've made a concerted effort to post ONLY once a day. Otherwise, I'd post 6 in one day and then none for a week. And not are they of unequal quality, my posts, I know, will be of varied interest to other people. Oh, movies. Or oh, the Daughter. Which is why I try to keep it as eclectic, as you certainly do.Anyway, this WAS SUPPOSED to be about you, not me. But it was because of you that I keep on blogging. So thanks for that.
Lottie - 08-02-2017 10:32